Édition

[PARU 1/6/2021] Quatre-vingts courts poèmes, issus du dialogue et de l’exploration des interfaces du visible vers l’invisible, de l’humain au non humain. Révélateurs de marges intérieures, préservées sur le recul du temps, des sensibilités et des consciences, offertes aux migrations d’intentions et de formes, qui d’une goutte de neige, s’irriguent et se déploient de lumière.

AVIS DES LECTEUR·TRICE·S
«Récits de mémoires ancestrales, flèches en plein cœur de l’ouverture, mots de passe d’un vécu collectif.»
Wave Bonardi, comédienne

«Introspection végétale qui invite à l’arrêt.»
Lucienne Roh, médiatrice scientifique et culturelle

«Des mots comme des photos, qui au-delà de voir, portent à imaginer.»
Chantal Bichler

« Entracte enchanté.»
Jeff Lubrano, designer

« Écho qui nourrit mon âme.»
Francine Roh, retraitée contemplative

« Autant de force et de simplicité que dans la Nature elle-même.»
Valérie Passello, journaliste RP

POINTS DE VENTE EN SUISSE
· Jardin botanique alpin Flore-Alpe, rte. de l’Adray 27, 1938 Champex-Lac, +41 27 783 12 17.
· Watergaw, Lab Laurence Piaget-Dubuis, r. de l’Industrie 47, 1950 Sion, +41 79 342 80 54.

ÉDITION: Matter of change
ÉCRIT ET ILLUSTRÉ: par Laurence Piaget-Dubuis
DIMENSIONS: 100 x 157 mm
PAGES: 180 pages, 80 tx., 80 ill.
IMPRIMÉ EN SUISSE: 5/2021
GENRE: poésie
THÈMES: alpes, flore, saison, climat, adaptation, manifeste, ode à la biodiversité
ISBN: 978-2-8399-3226-4
POIDS: 138 g. sans emballage
PRIX: CHF 20.- / € 20.- + envoi postal Suisse CHF 2.90.- / France € 5.90.-

Tirages fine art

· 300 x 200 mm, avec bordures blanches. Tirage limité à 30 exemplaires CHF 200.-
· 600 x 400 mm, avec bordures blanches. Tirage limité à 20 exemplaires CHF 400.-
· 900 x 600 mm, avec bordures blanches. Tirage limité à 10 exemplaires CHF 600.-


Non encadré, frais d’envoi en sus.
Imprimé à Grimisuat en Suisse avec des encres pigmentées Lucia pro sur papier Hahnemühle Museum Etching, 350 g, 100 % coton. Signé au dos par l’artiste et numéroté, avec certificat d’authenticité. Acheter un tirage ne signifie en rien devenir propriétaire de l’image L’artiste reste seule à disposer des droits relatifs à ses œuvres.